Inde : virus Nipah et recommandations de France Diplomatie

medecinedesvoyages.net

En Inde, le virus Nipah a fait sa réapparition au Kérala en septembre 2023. L’accès à certaines zones (Mahé, territoire de Pondichéry) est désormais strictement contrôlé. Des mesures de confinement ont par ailleurs été décrétées dans les districts de Kozhikode (Kérala) et de Malappuram (Kérala).

La maladie du virus Nipah est une maladie animale, transmise à l’humain par les chauves-souris frugivores et certains animaux domestiques, après avoir consommé des fruits souillés par la salive ou l’urine de chauve-souris. La transmission à l’homme peut se faire par contact direct avec des chauve-souris ou d’autres animaux contaminés, par consommation de fruits infectés, ou aussi par l’intermédiaire d’une personne malade. Chez l’humain, l’infection est souvent mortelle. Les symptômes courants sont la fièvre, les maux de tête et les courbatures, les vomissements et des vertiges. Il n’existe aucun traitement ni vaccin, que ce soit pour l’homme ou l’animal.

Il convient donc de surseoir à tout déplacement non impérieux dans ces zones, de se conformer aux recommandations des autorités locales et de suivre l’évolution de la situation. Il est également conseillé d’éviter toute exposition aux chauves-souris et aux animaux concernés, et d’éviter de consommer des fruits ou leurs produits dérivés (par exemple, le jus brut de palmier-dattier) contaminés par de l’urine ou de la salive de chauves-souris infectées. Le risque d’infection par les fruits peut être évité en les lavant soigneusement et en les épluchant avant de les consommer.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.

Pages associées