Madagascar : quatre nouvelles suspicions de peste Médecine des voyages

Publié le 11 oct. 2023 à 22h55

Biographie

Médecin biologiste.

À Matoka, commune de Talata Vohimena, dans le district de Manandriana, une mère (43 ans) et son fils (25 ans) sont décédés à la suite d'une suspicion de peste les 3 et 4 octobre 2023, aucun nouveau cas n'a été signalé. Un test post-mortem pratiqué chez le fils qui avait été hospitalisé à Ambohipo s'est révélé positif pour la peste. Au total 181 personnes considérées comme contact (26 à l'occasion de l'hospitalisation, les autres à Matoka) ont bénéficié d'un traitement antibiotique prophylactique. 

Un autre hameau du district de Manandriana  a été touché par une épidémie de peste présumée. Deux hommes vivant dans le même village sont morts chez eux le même jour, le 4 octobre 2023, selon des rapports de sources locales. Le premier était un jeune homme de 17 ans dont le décès est survenu à la suite de maux de tête, de vertiges et de douleurs aux aisselles. Des bubons ont été observés dans son aisselle gauche au moment de son décès. Le second était un homme de 30 ans décédé à la suite d'une douleur à l'épaule gauche avec œdème du bras gauche et de la poitrine, brûlures gastriques et vomissements noirâtres. Les résultats des tests de dépistage rapide de la peste sur les échantillons post-mortem se sont révélés négatifs. Les autorités locales sont restées vigilantes et ont appliqué les mesures sanitaires en cas de peste. Au total, 28 personnes ayant été en contact avec les victimes ont reçu un traitement prophylactique et 3 maisons ont été désinfectées. Les habitants de ce hameau ont été sensibilisés à la nécessité de consulter un médecin en cas de maladie.

Source : L'Express de Madagascar