Epidémie de shigellose chez les sans-abri dans les Etats de Washington et de l'Idaho

medecinedesvoyages.net

En date du 12 décembre 2023, le Spokane Regional Health District (SRHD) a confirmé 57 cas de shigellose, principalement chez les sans-abri. Parallèlement, le Panhandle Health District (PHD) a confirmé quatre cas de shigellose chez des résidents du comté de Kootenai (Etat de l'Idaho). On ne sait pas encore si les cas du comté de Spokane (Etat de Washington) sont liés à ceux du comté de Kootenai.

Les prestataires de soins de santé locaux ont été alertés pour qu'ils fassent preuve de diligence avec tout patient présentant des symptômes de shigellose et qu'ils contactent les autorités sanitaires. En outre, il est important que les services de restauration, les restaurants et les sites de repas insistent sur l'importance du lavage et de la désinfection des mains dans le cadre de leurs processus et procédures.

Afin de soutenir les organisations les plus touchées par l'épidémie actuelle, le SRHD a pris les mesures suivantes :

  • Fournir des conseils et une formation aux refuges pour sans-abri, aux fournisseurs de services et aux sites de repas sur la façon d'améliorer le lavage des mains et l'assainissement afin de prévenir la propagation.
  • Communiquer avec les partenaires de soins de santé et les intervenants d'urgence.
  • Fournir aux refuges pour sans-abri des stocks supplémentaires de désinfectant pour les mains, de lingettes et de sous-vêtements personnels.
  • Sensibiliser les établissements alimentaires (y compris les épiceries) et la Food Coalition à la manipulation sûre des aliments, à l'hygiène des mains et aux pratiques sanitaires.

La shigellose est une infection gastro-intestinale causée par la bactérie shigella. Elle se transmet facilement d'une personne à l'autre par voie oro-fécale et se manifeste par des diarrhées, de la fièvre et des douleurs abdominales. Les symptômes apparaissent généralement un à quatre jours après l'infection et durent environ sept jours. Toutefois, la bactérie peut continuer à être excrétée dans les matières fécales jusqu'à deux semaines après la disparition de la diarrhée. Bien que tout le monde puisse contracter la shigellose, les groupes les plus exposés au risque d'infection ou de maladie grave sont les suivants :

  • Les personnes sans domicile fixe ;
  • Les homosexuels, les bisexuels et les autres hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes ;
  • Les personnes ayant récemment voyagé à l'étranger ;
  • Les enfants de moins de 5 ans ;
  • Les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Source : Spokane Regional Health District

Pages associées