France : un fromage au lait cru associé à une demi-douzaine d'infections graves à E. coli producteur de Shiga toxine (STEC) dans une crèche

medecinedesvoyages.net

En novembre 2023, 6 enfants, âgés de 1 à 3 ans, fréquentant la crèche des Minimes à Toulouse, étaient hospitalisés pour un syndrome hémolytique et urémique (SHU). Les cultures de selles ont révélé une infection à_Escherichia coli_ producteur de Shiga toxine (STEC). Le fromage a été testé positif à l'E. coli O26.L’état de santé actuel de ces enfants ne suscite plus d’inquiétudes. La crèche a été fermée pendant quelques jours, mais a rouvert depuis. Des échantillons de surfaces ont été prélevés et des analyses des repas ont été effectuées, ainsi qu'un nettoyage complet des locaux.

Santé Publique France en lien avec le centre national de référence des Escherichia coli (Institut Pasteur et Hôpital Robert Debré de Paris) et la Direction générale de l’Alimentation, en coordination avec la Direction générale de la Santé, ont lancé les investigations sur les cas de SHU afin d’identifier une éventuelle source de contamination commune et mettre en place les mesures de gestion appropriées.

Un mois plus tard, les autorités sanitaires informent que ces investigations ont conduit à identifier des éléments épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité convergents, faisant le lien entre certains ces cas de SHU et des fromages Morbier produits par la société Route des Terroirs. Toutefois, à ce stade, d’autres sources de contamination ne sont pas exclues.

Le producteur de ces fromages en lien avec les autorités sanitaires a décidé et procédé au retrait et au rappel de certains de ses fromages à pâte pressée non cuites à base de lait cru à compter du 8 décembre : morbier, tomme et raclette, distribués sur l’ensemble du territoire national et fabriqués jusqu’au 11 octobre 2023. Les produits concernés peuvent être identifiés d’après les fiches publiées sur Rappelconso ou auprès de leurs points de vente. Ces produits ont été distribués dans toute la France et ont été fabriqués jusqu'au 11 octobre 2023.

Selon les informations diffusées sur le site Food Safety News, les services de contrôle de la direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations du Jura ont inspecté l'entreprise et identifié six lots de Morbier contaminés par la bactérie E. coli O26:H11. Ils ont également constaté que plusieurs procédures énumérées par l'entreprise dans son plan de maîtrise sanitaire n'avaient pas été respectées. L'agrément dont l'entreprise a besoin pour commercialiser ses produits a été suspendu par les autorités. La production de morbier, de tommes et de raclette est arrêtée depuis le 7 décembre 2023.

Une alerte concernant la présence de STEC dans du fromage au lait cru Morbier sur la plateforme du Système d'alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF) de l'UE montre que des produits ont été envoyés dans plus de 10 pays, dont la Belgique, la République tchèque, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l'Espagne, la Suède et le Royaume-Uni.

Recommandations émises par les autorités sanitaires françaises

Il est demandé aux personnes qui détiendraient les produits concernés par ce rappel de ne pas les consommer.

Les personnes qui dans les 3-4 jours après la consommation de ces produits (15 jours maximum) présenteraient de la diarrhée, des douleurs abdominales ou des vomissements, sont invitées à consulter rapidement leur médecin traitant en lui signalant cette consommation et le rappel des produits par l’entreprise.

En l’absence de symptôme dans les 15 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin.
Il est rappelé néanmoins que les fromages consommés après cuisson prolongée (par exemple, le gratin au morbier…) ne présentent pas de risque pour les consommateurs.

D’une façon générale, les autorités sanitaires rappellent que, par précaution, le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants, en particulier ceux âgés de moins de 5 ans. Il faut préférer les fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, etc.), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé.

La même recommandation vaut pour les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.

Sources : Ministère de la santé et de la prévention,Food Safety news

Pages associées