En Bolivie, deux cas d’infection à hantavirus dont un décès signalés dans le département de Cochabamba

medecinedesvoyages.net

En Bolivie, le Service Départemental de Santé (SEDES) de Cochabamba a confirmé ce mardi 16 janv. 2024 le 1er décès dû à une infection à hantavirus dans la Région Tropico du département de Cochabamba en 2024. Il s'agit d'un homme de 48 ans qui est arrivé dans un état critique dans un centre de santé.

Sa fille de 16 ans présente des symptômes compatibles avec une infection à hantavirus. La jeune femme a été transférée à la ville de Cochabamba et est hospitalisée dans un centre de troisième niveau. Elle est dans un état critique, avec des signes de complications respiratoires, des douleurs abdominales et des saignements. Elle a été placée en soins intensifs dès le premier jour de son admission.

Rappels sur les Hantavirus du Nouveau Monde

Le syndrome pulmonaire à hantavirus est une maladie pulmonaire grave causée par un hantavirus, virus appartenant à la famille des Bunyaviridae.Les symptômes surviennent généralement 2-4 semaines après l'exposition au virus. Les premiers symptômes sont la fatigue, la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête. Puis 1à 5 jours après le début des symptômes se produit le syndrome pulmonaire à hantavirus qui associe toux et difficulté à respirer.

Il n'y a pas de traitement spécifique ni de vaccin.

L'animal réservoir est un rongeur dont l'espèce varie selon les régions du monde. L'homme est un hôte accidentel de ces virus qui peuvent être transmis par inhalation d'aérosols contaminés par les excréments ou l'urine des rongeurs infectés ou par contact direct avec les rongeurs infectés vivants ou morts ou avec les matières fécales ou l'urine de ces rongeurs.

Recommandations pour les randonneurs :

  • Utilisez les sites désignés pour le camping ou la détention de jour.
  • Ne dormez pas au contact avec l'herbe.
  • Utilisez une tente avec un plancher, une fermeture éclair et sans trous.
  • Déplacez-vous sur des sentiers désignés. Ne vous aventurez pas dans les buissons et les prairies
  • Maintenez une bonne hygiène des mains et des aliments.
  • Consommez de l'eau potable, en bouteille, bouillie ou désinfectée, et ne ramassez pas de fruits sauvages dans les zones où la présence de rongeurs est évidente.
  • Conservez les déchets dans des récipients fermés ; si nécessaire, les enterrer.
  • Conservez les aliments dans des récipients solides et fermés. Ne laissez pas les casseroles et les ustensiles à la portée des rongeurs.

Source : Chaîne de télévision Unitel Bolivia

Pages associées