Epidémie de paludisme chez les indiens Yanomami au Venezuela

medecinedesvoyages.net

Au Venezuela, selon des informations diffusées par le site Aporrea, au cours des derniers mois de 2023, une épidémie de paludisme a gravement touché les communautés Yanomami de la Sierra Parima, dans l'État d'Amazonas. L'ONG SOS Orinoco a signalé au moins 85 décès dus à la maladie, ce qui témoigne d'une situation sanitaire alarmante dans la région. Les cas les plus graves ont été signalés à Irota et Araopë, avec respectivement 13 et 11 décès, tandis que d'autres communautés comme Aranai, Momoi et Torita ont également subi des pertes importantes.

Cette épidémie représente une crise sanitaire dans le Haut Orénoque, une région déjà confrontée à des défis en termes d'accessibilité et de ressources médicales. Les communautés Yanomami, connues pour leur mode de vie traditionnel et isolé, sont touchées par une maladie qui, bien qu'évitable et traitable, reste une menace dans les zones aux ressources limitées.

SOS Orinoco a mis en évidence la corrélation entre l'exploitation minière et l'incidence du paludisme dans la région. L'organisation a critiqué l'exploitation minière incontrôlée dans le Haut Orénoque, menée par les Forces armées nationales bolivariennes (FANB), comme étant un facteur contribuant à la crise. Cette épidémie de paludisme met en évidence la nécessité d'une réponse sanitaire urgente et efficace pour protéger ces communautés vulnérables.

Source : Aporrea

Pages associées