Déjà trois décès liés à la rage au Sarawak depuis le début de l'année

medecinedesvoyages.net

Trois nouveaux décès liés à la rage au Sarawak ont été enregistrés cette année 2024, 2 à Kuching et un à Bintulu, a déclaré le directeur de la santé de l'État.

Les 3 victimes sont décédées entre le 9 et le 20 janvier 2024 et étaient âgées de 39 à 61 ans, a-t-il précisé, ajoutant que le 1er patient, une femme de 39 ans, avait été mordue par un chien sauvage dans son quartier d'habitation en décembre 2023 ; le 2e patient, un homme de 61 ans, avait été griffé par son chien et son chat de compagnie en 2023 ; tandis que la dernière victime, un homme de 42 ans, avait été mordu et griffé par son chat de compagnie, qui faisait partie des 10 chats qu'il gardait et laissait se mêler librement aux animaux errants, en octobre 2023.

Avec cet ajout, le nombre cumulé de cas de rage chez l'homme au Sarawak, depuis la déclaration de l'épidémie en juillet 2017 jusqu'à aujourd'hui, s'élève à 78 cas, a-t-il déclaré, ajoutant que toutes les victimes n'ont pas cherché à se faire soigner ou vacciner contre la rage dans un établissement de santé.

Sur les 78 cas signalés, 38 ont été causés par des chiens de compagnie autorisés à se mêler aux animaux errants, 20 cas impliquant des chiens sauvages, 5 par des chats de compagnie autorisés à se mêler aux animaux errants, un par un chat sauvage, tandis que la cause des 14 cas restants n'a pas été identifiée.

Source : Malay Mail

Pages associées