Un second décès dû à une infection par le virus Nipah signalé au Bangladesh

medecinedesvoyages.net

Selon le Centre de recherche et de politiques sur les maladies infectieuses de l'université du Minnesota qui reprend des informations diffusées dans la presse, un second décès dû à une infection par le virus Nipah signalé auBangladesh.

Selon le Business Post de Dhaka, après un premier cas signalé le 16 janvier (voir lanouvelle du 28 janvier 2024), un homme de 27 ans, originaire du même district, qui a d'abord été traité avec des produits provenant d'une pharmacie locale après l'apparition de ses symptômes et a été hospitalisé à Dhaka où il est décédé.

Les autorités locales ont déclaré que les deux hommes avaient consommé du jus de datte cru - un facteur de risque connu pour contracter la maladie - avant de tomber malades. Les cas d'infection par le virus Nipah au Bangladesh suivent un schéma saisonnier, de décembre à mai. Cette période coïncide avec la récolte de la sève de palmier et les festivités liées à ce processus. La sève peut être contaminée par la salive, l'urine ou les excréments des chauves-souris frugivores, dont on pense qu'elles hébergent le virus. Le virus peut alors se propager d'une personne à l'autre.

Source :Centre de recherche et de politiques sur les maladies infectieuses de l'université du Minnesota

Pages associées