En Australie, deux touristes sont décédés de la mélioïdose dans le Territoire diu Nord Médecine des voyages

Publié le 9 fév. 2024 à 18h52

Biographie

Médecin biologiste.

En Australie, les touristes ont été invités à rester vigilants après que deux personnes sont décédées des suites de la mélioïdose contractée lors d'une baignade dans un lieu de villégiature très prisé. Ving-deux autres cas ont été diagnostiqués chez des personnes qui se sont également baignées dans le Top End du Territoire du Nord de l'Australie, une oasis tropicale une oasis tropicale composée de Darwin (la capitale du NT), du parc national de Kakadu classé au patrimoine mondial, de la terre d'Arnhem dans le coin nord-est et de la région de Katherine, où les tropiques rencontrent l'Outback.

Prévention pour le voyageur : Il n'existe pas de vaccin contre la mélioïdose.

Le risque de contracter une mélioïdose est faible sauf à être impliqué dans des travaux agricoles ou des interventions humanitaires lors d'inondation. Les mesures suivantes permettent de réduire le risque d'exposition :

  • Éviter de se baigner en eau douce et d'entrer en contact avec le sol ou la boue pendant la saison des pluies dans les zones endémiques, en particulier si l'on présente des plaies ou des abrasions cutanées.
  • Nettoyer et désinfecter toute lésion cutanée.
  • Lors des déplacements en zone humide, porter des chaussures fermées et protéger les éventuelles lésions cutanées par des pansements.
  • Les voyageurs souffrant de diabète ou d'une maladie rénale chronique sont plus exposées à la mélioïdose et doivent éviter tout contact avec le sol et l'eau stagnante.
  • Les personnes qui effectuent des travaux agricoles devraient porter des bottes.
  • Les personnes à haut risque devraient envisager de reporter leur voyage si il est prévu en période d'hyperendémie, comme pendant les pluies de mousson.

Source : Express