Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le point sur les cas humains de grippe aviaire A(H5N1) dans le monde en 2009

Publié le 10 jan. 2010 à 21h44

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 18 novembre 2019.

MesVaccins.net.

La grippe pandémique A(H1N1) 2009 ne doit pas être confondue avec la grippe aviaire A(H5N1). Elle ne doit pas la faire oublier non plus car la grippe aviaire est une maladie grave, souvent mortelle, pour laquelle on craint toujours une adaptation à l'être humain : en effet, la grippe aviaire pourrait alors devenir une grippe humaine capable de se transmettre facilement de personne à personne.

De novembre 2003 à décembre 2009, 467 cas humains de grippe aviaire A(H5N1), dont 282 décès, ont été déclarés par 15 pays à l’OMS. Selon les déclarations de cinq pays (Cambodge, Chine, Égypte, Indonésie et Vietnam), la maladie a frappé 72 personnes en 2009 et tué 32 d'entre elles ; elle a donc progressé par rapport à l'année 2008, au cours de laquelle 44 cas avaient été déclarés par six pays.

Source : Institut de veille sanitaire.