Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Nouvel avis relatif à l’utilisation de l’Encepur® dans la prévention de l’encéphalite centre-européenne à tiques

Publié le 11 jan. 2010 à 23h35

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 10 décembre 2018.

MesVaccins.net.

Un nouvel avis daté du 23 octobre 2009, concernant l'utilisation de l'ENCEPUR® dans la prévention de l’encéphalite centre-européenne à tiques, vient d'être publié sur le site du Haut Conseil de santé publique. Il existe un autre vaccin contre l'encéphalite à tiques (TICOVAC adultes® ou TICOVAC enfants®).

Contrairement à plusieurs pays d'Europe centrale, du Nord ou de l'Est, où sa fréquence est élevée ou en augmentation, l'encéphalite à tiques est très rare en France où elle est circonscrite à l’Est, notamment en Alsace (4 cas recencés en 2007, 3 en Alsace et un en Haute-Savoie). La mortalité est faible (pas de cas de 2000 à 2005 ; derniers décès : 1 en 1990, 1994 et 1997).

Compte tenu des données épidémiologiques, la vaccination contre l’encéphalite à tiques reste recommandée aux voyageurs séjournant en zone rurale ou forestière d’endémie en Europe centrale, orientale et septentrionale, du printemps à l’automne. La vaccination systématique des voyageurs n'est pas recommandée en dehors de ces situations. 

En revanche, il est important de se protéger contre les piqûres de tiques lors de randonnées ou de camping dans des zones d’endémie :

  • vêtements couvrants, serrés au cou, poignets et chevilles, 
  • chaussures fermées, 
  • répulsifs cutanés ou imprégnant les vêtements, 
  • inspection minutieuse de tout le corps pour éliminer les tiques dans les plus brefs délais.

Source : Haut Conseil de santé publique.