Fièvre à virus du Nil occidental en Grèce Médecine des voyages

Publié le 17 août 2010 à 16h36

Biographie

- Professeur agrégé du Val-de-Grâce, professeur invité à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 12 avril 2023.

Des cas de fièvre à virus du Nil occidental ont été signalés depuis le début du mois d'août 2010 en Grèce du Nord. Le virus en cause, véhiculé par des moustiques communs, se manifeste en général par des symptômes grippaux bénins mais peut évoluer dans de rares cas, notamment chez des personnes âgées et fragiles, vers une méningite ou une encéphalite. La propagation de ce virus a surtout lieu dans des zones humides et marécageuses ou à proximité des rivières. La seule prévention possible est le port de vêtements amples et l’application de répulsifs anti-moustiques. Pour plus de détails, se référer au site officiel grec (en anglais), tenu à jour régulièrement.

Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.