Cas de trypanosomiase humaine africaine au retour d'un voyage au Zambie Médecine des voyages

Publié le 16 sept. 2010 à 17h01

Biographie

- Assistant de biologie médicale et au service des urgences de l'HIA Bégin, à Saint-Mandé
- Spécialiste des envenimations, auteur de plusieurs publications scientifiques sur ce sujet, et co-auteur du livre intitulé "aspects cliniques et thérapeutiques des envenimations graves" (Urgence Pratique publications).

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération de l’industrie pharmaceutique
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins
- Déclaration mise à jour le 31/08/2014

Le réseau de surveillance mondiale de l'International Society of Travel Medicine (ISTM), GeoSentinel, a rapporté un cas de trypanosomiase humaine africaine chez un patient américain ayant séjourné au Zambie en août 2010. Ce dernier avait participé à un safari dans une réserve située dans la vallée de la rivière South Luangwa au sud du pays. Le frottis sanguin a permis d'établir le diagnostic en mettant en évidence Trypanosoma brucei rhodesiense. Le patient n'a pas présenté d'atteinte neurologique centrale et a récupéré après avoir reçu un traitement par Suramine.

Il est à noter la notion d'un deuxième cas récent survenu également en août 2010 chez un Zambien vivant dans le sud du pays. Le dernier cas de trypanosomiase acquis au cours d'un voyage au Zambie remonte aux années 1990.

Source : Promed