Le rapport bénéfices-risques du vaccin RotaTeq reste favorable à son utilisation

Publié le 3 oct. 2010 à 10h05

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Un rapport de l'Agence européenne des médicaments confirme  que le rapport bénéfices/risques du vaccin RotaTeq est favorable à son utilisation. La présence en très petite quantité de matériel génétique de circovirus porcin de type 2 dans ce vaccin oral ne pose pas de problème pour la santé publique.

Le vaccin RotaTeq est administré par voie orale à des nouveaux-nés âgés de six semaines et plus, afin de les protéger contre la gastroentérite à rotavirus. Des millions d'enfants ont été vaccinés sans problème de sécurité d'utilisation et avec une bonne efficacité. Les infections à rotavirus sont responsables d'environ un demi-million de décès chaque année, pour la plupart dans des pays en développement.

Source : Agence européenne des médicaments.