Normalisation de la situation en Equateur Médecine des voyages

Publié le 10 oct. 2010 à 05h44

Biographie

- Professeur agrégé du Val-de-Grâce, professeur invité à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 12 avril 2023.

La situation en Equateur tend à se normaliser. L'état d'exception est prolongé jusqu'au vendredi 8 octobre 2010 à minuit (heure locale). Le gouvernement a cependant décidé le 9 octobre 2010 de prolonger l'état d'exception, à Quito uniquement, pour une durée indéterminée. Les voyages en Equateur sont à nouveau possibles sous réserve d'une stricte application des recommandations de sécurité de l'ambassade de France à Quito : il convient notamment de se tenir à l'écart de toute manifestation, de circuler muni d'un document d'identité et de ne pas se déplacer de nuit.

Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.