Paludisme autochtone au Maroc Médecine des voyages

Publié le 16 oct. 2010 à 21h40

Biographie

- Professeur agrégé du Val-de-Grâce, professeur invité à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 25 novembre 2021.

Fin septembre 2010, deux cas de paludisme autochtone à Plasmodium falciparum ont été déclarés au Maroc, à Casablanca.

Au Maroc, les derniers cas de paludisme remontent à 1963 (P. falciparum) et à la période 1973-1980 (Plasmodium vivax). Ce pays avait justement été déclaré exempt de paludisme par l’Organisation mondiale de la santé en mai 2010. Il n'existe cependant pas d'élément en faveur de l’installation d’un cycle actif de transmission.

Source : Bulletin hebdomadaire international. Institut de veille sanitaire.