Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le vaccin contre les méningocoques ACWY Menveo® remboursé pour les patients à risque élevé d'infection à méningocoque

Publié le 25 sept. 2015 à 07h53

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 18 novembre 2019.

Le vaccin Menveo® est un vaccin tétravalent conjugué qui confère une protection contre les infections graves à méningoques A, C, W et Y. Ce vaccin est maintenant remboursé dans certaines indications. Nous faisons ici le point sur cette information parue au Journal officiel le 23 septembre 2015.

Les infections invasives à méningocoque

Le méningocoque (nom d'espèce : Neisseria méningitidis) est une bactérie présente dans la gorge de certaines personnes appelées "porteurs du méningocoque". Le méningocoque se transmet directement par voie aérienne par l'intermédiaire de gouttelettes de salive, d'un porteur à une autre personne. Dans les jours qui suivent son installation dans la gorge, le méningocoque peut traverser la muqueuse et atteindre la circulation sanguine, pouvant alors entraîner une méningite ou une septicémie (on parle d'infection invasive) dont l'évolution peut conduire au décès du malade. Le purpura fulminans est une complication redoutable de l'infection par le méningocoque, qui se traduit par des plaques hémorragiques cutanées et un choc septique foudroyant mortel une fois sur trois. Il existe plusieurs sérogroupes, parmi lesquels les cinq suivants ont une importance particulière : A, B, C, W (anciennement W135) et Y. Les sérogroupes en cause peuvent être très différents d'une région du monde à l'autre. En France, le sérogroupe B (qui peut être prévenu par le vaccin Bexsero, remboursé depuis fin 2014 pour les patients à risque) était majoritaire en 2014 (55,8 % des cas), tandis que les sérogroupes C, W et Y comptaient pour 43,8 % des cas (le sérogroupe A est exceptionnellement isolé en France).

C'est quoi, un vaccin conjugué ?

Les vaccins méningococciques contiennent la capsule du méningocoque, facteur de virulence de la bactérie. Cette capsule est composée de sucres (polyosides) aux propriétés antigéniques. La réponse immunitaire contre les polyosides présente toutefois des imperfections, par rapport à la réponse immunitaire dirigée contre une protéine : inefficacité avant l'âge de deux ans, insuffisance quantitative et qualitative des anticorps produits, absence d'effet rappel, voire même hyporéponse en cas d'administration répétée (réponse immunitaire plus faible en cas de réadministration du vaccin). 

La conjugaison de l'antigène capsulaire polyosidique à une protéine améliore la réponse immunitaire. Les vaccins conjugués peuvent être administrés dès les premiers mois de vie. Ils peuvent empêcher le portage de la bactérie dans la gorge des personnes vaccinées, contribuant à en limiter la diffusion dans l'entourage. Une nouvelle administration ne risque pas de causer une hyporéponse mais entraine tout au contraire un effet rappel (augmentation quantitative et qualitative des anticorps contre le méningocoque). 

Remboursement par l'assurance maladie du vaccin Menveo®

Le vaccin Menveo® est remboursé à 65 % par l'assurance maladie pour les patients qui doivent bénéficier d'une protection durable et étendue contre un nombre élargi de sérogroupes de méningocoque : 

  • Patients ayant un déficit en fraction terminale du complément ou qui reçoivent un traitement anti-C5A, notamment les personnes qui reçoivent un traitement par eculizumab (Soliris®) ;
  • Patients ayant un déficit en properdine ;
  • Personnes ayant une asplénie anatomique (par exemple après un accident de la route) ou fonctionnelle (par exemple ches les patients atteints de drépanocytose, de thalassémie ou d'une maladie de surcharge).
  • Personnes ayant reçu une greffe de cellules souches hématopoïétiques (greffe de moelle).

La vaccination est recommandée pour les voyageurs qui effectuent un séjour à risque en zone d'endémie, mais dans ce cas le vaccin n'est pas remboursé par l'assurance maladie. 

A noter qu'un autre vaccin similaire, le vaccin Nimenrix, est quant à lui remboursé par l'assurance maladie depuis le 6 septembre 2015. Le prix du vaccin Menveo® a été fixé au même prix que le vaccin Nimenrix, c'est-à-dire à 50,8 €. Ce prix sera en vigueur dans toutes les pharmacies d'officine. La mention "Non Remboursable"  devra figurer sur l'ordonnance de prescription pour toute personne qui n'est pas à risque élevé d'infection invasive à méningocoque.

Les recommandations vaccinales du Menveo® peuvent être consultées sur l'avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) du  25/06/2010 relatif à l'utilisation du vaccin méningococcique conjugué tétravalent ACWY, complété par l'avis du 17/12/2010.

Références

  1. Arrêté du 15 septembre 2015 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, publié au Journal officiel le 23 septembre 2015.
  2. Avis relatif au prix des spécialités pharmaceutiques publié au Journal officiel le 23 septembre 2015.

Maladie : Méningocoques ACWY

Vaccin : MENVEO