Chikungunya en Asie et dans l'océan indien Médecine des voyages

Publié le 8 déc. 2010 à 13h26

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

La fièvre à virus Chikungunya est une maladie causée par un virus qui se transmet par la piqure de moustiques infectés (Aedes aegypti et Aedes albopictus). les symptômes peuvent inclure une fièvre soudaine, des douleurs articulaires, des lombalgies, des maux de tête, des vomissements et une éruption cutanée.

Au cours de l'année 2010, des cas ont été signalés en Chine (province de Guandong, où 90 cas suspects dont 10 confirmés ont été rapportés), en Malaisie (provinces de Sarawak Kedah, Kelantan, Selangor, et Perak), au sud de la Thailande, en Inde (16 870 cas suspects dans 14 états dont ceux de Karnataka, Maharashtra, Tamil Nadu, Kerala et Gujarat) ainsi que des cas sporadiques à La Réunion.

Source : Centers for diseases control and prevention (CDC).