Foyer de syndrome hémolytique et urémique à Escherichia coli O26 en Roumanie Médecine des voyages

Publié le 18 mar. 2016 à 10h28

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Roumanie, les 9 et 10 février 2016, l'Institut national de la santé publique a été alerté à propos de 12 cas pédiatriques de syndrome hémolytique et urémique. La plupart des enfants étaient âgés de moins de 2 ans et vivaient dans les districts d'Arges, Bucarest et Dolj. Ils ont tous été admis à l'hôpital d'urgence des enfants MS Curie à Bucarest pour diarrhée, parfois sanglante qui a débuté entre le 25 janvier 2016 et le 9 février 2016.

Les 20 et 26 février 2016, 3 cas supplémentaires ont été signalés dans les districts de Bacau (1 cas) et Arges (2 cas).

Le laboratoire national de référence de l'Institut Cantacuzène à Bucarest a confirmé le diagnostic d'infection à Escherichia coli entérohémorragique O26. L'enquête épidémiologique est en cours, la source suspectée serait liée à la consommation de fromage à pâte molle.

Source : Promed.