Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Un vaccin vivant atténué fournirait une protection durable contre le paludisme

Publié le 14 mai 2016 à 20h56

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les résultats de l'étude d'un vaccin vivant atténué contre le paludisme, financée par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) et le National Institutes of Health (NIH), ont été publiés le 10 mai 2016 dans le numéro en ligne de la revue Nature Medicine. Ces résultats sont très prometteurs.

Selon les données de l'essai clinique du vaccin Sanaria PfSPZ (sporozoïtes de Plasmodium falciparum) réalisé sur 101 volontaires, ce vaccin fourni une protection d'au moins 14 mois chez des sujets exposés à Plasmodium falciparum. Il s'agirait du premier vaccin donnant une protection durable.

Référence : Ishizuka AS, Lyke KE, DeZure A, Berry AA, et al. Protection against malaria at 1 year and immune correlates following PfSPZ vaccination. Nat Med. 2016 May 9. Doi :10.1038/nm.4110.

Sources : Nature Medicine; Promed.


Maladie : Paludisme

Références principales :