Deux nouveaux cas mortels d'infection pulmonaire à Hantavirus au Chili Médecine des voyages

Publié le 25 jan. 2011 à 09h24

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Depuis le début de l'année 2011, deux nouveaux cas mortels d'infection pulmonaire à Hantavirus ont été enregistrés au Chili : un cas dans la ville de Casablanca à l'est de Santiago, l'autre à Biobio dans le centre du pays. Bien que l'identification du virus ne soit pas définitive, il est probable que ce soit le virus Andes. Ce virus, dont le réservoir est un petit rongeur (Oligoryzomys longicaudatus) est transmis à l'homme par l'intermédiaire d'aérosols contaminés par les excrétas du rongeur.

Source : Promed.