Choléra au Cameroun Médecine des voyages

Publié le 21 fév. 2011 à 09h18

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le choléra sévit dans l'ouest du Cameroun depuis le début de l'année, on dénombre à ce jour une dizaine de morts. L'épidémie a traversé les frontières du département de la Mifi (district de santé de Baleng, arrondissement de Bafoussam 2ème), où elle a débuté en janvier 2011, pour se répandre dans la ville de Baham (département des Hauts-Plateaux) et  à Bafang, dans le Haut-Nkam. Des échantillons de selles ont été prélevés et acheminés au Centre Pasteur de Yaoundé en vue de réaliser des examens biologiques de confirmation du choléra. Selon la délégation régionale de la santé pour l'ouest du pays, 100 cas auraient été enregistrés, dont 7 décès.  

Dans les centres de santé de la région, les établissements et places des marchés, l'heure est à la sensibilisation des populations sur le respect strict des règles d'hygiène.

Source : Promed.