Choléra en Côte d'Ivoire (mise à jour) Médecine des voyages

Publié le 23 fév. 2011 à 20h00

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Depuis le 19 janvier 2011, une épidémie de choléra affecte Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire. Atteignant d’abord les quartiers défavorisés de la commune d’Adjamé située au nord de la ville (50 cas dont 8 décès), l’épidémie s’est étendue à deux autres communes adjacentes : Attécoubé (plus de 300 cas dont 2 décès) et Yopougon (32 cas dont un décès). Au total, plus de 400 cas dont 11 décès étaient officiellement rapportés à la date du 16 février 2011.

Les troubles politiques rendent très difficiles les actions de prévention en Côte d'Ivoire. Une extension de l’épidémie aux autres communes d’Abidjan, à d’autres régions du pays, voire aux pays voisins, ne peut être exclue.  Les mesures de contrôle mises en place par les autorités sanitaires ne sont pas connues avec précision.

Source : Institut de veille sanitaire (Bulletin hebdomadaire international).