Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

L’épidémie de rougeole tue encore

Publié le 13 fév. 2018 à 22h53

Biographie

- Qualité : Docteur en médecine, biologiste médical (DES biologie 1992).
- Activité principale : biologiste médical, médecin de centre international de vaccinations
- Spécialités médicales : microbiologie, virologie, vaccinologie.

Liens d'intérêt

- Membre de commissions et comités :
Commission des maladies infectieuses et des maladies émergentes (Haut Conseil de la santé publique, 2017- en cours)
Comité technique de vaccinations (Haut Conseil de la santé publique, 2007-2017)
Groupe vaccins (ANSM, 2016-en cours)
- Liens avec l'industrie :
DPI consultable sur le site HCSP : https://www.hcsp.fr/explore.cgi/Personne?clef=2329 Rémunérations directes par l’industrie : non.
A titre familial : aucun lien.

L'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine vient d'annoncer le décès d'une femme de 32 ans de la rougeole au Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Poitiers. Cette personne n'était pas vaccinée contre la rougeole. Le CHU précise que ce décès est survenu suite à des complications de la rougeole dans un contexte de co-morbidités (maladies associées) complexes et graves. 

La situation épidémiologique de la rougeole n'est pas maîtrisée en Nouvelle-Aquitaine.

Depuis novembre 2017, l'épidémie de rougeole progresse avec 269 cas confirmés à la date du 13 février 2018, dont 66 cas hospitalisés (soit 1 cas de rougeole sur 4). Quatre personnes ont été admises en réanimation, dont l'une est décédée.

L'épidémie de rougeole s'étend avec la majorité des cas en Gironde et dans la Vienne ; mais des cas surviennent également dans les Landes, Les Pyrénées Atlantiques, la Dordogne, La Charente Maritime, les Deux Sèvres et la Haute Vienne. Ces cas sont survenus dans 90 % des cas chez des personnes non vaccinées.

Or les modalités de diffusion de cette épidémie sont connues. La rougeole étant une maladie très contagieuse avec une capacité de contaminer 15 à 20 personnes à partir d'un cas, la maitrise de la circulation du virus repose sur la vaccination : la couverture vaccinale avec un schéma à deux doses doit être élevée (au moins 95 %). En Nouvelle-Aquitaine, l'objectif est loin d'être atteint. La couverture vaccinale Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR) chez les enfants âgés de 2 ans en 2015 était inférieure à 95 % pour la première dose, sauf en Charente, et variait de 70,8 % à 81 % pour la seconde dose dans la majorité des départements de la région. Chez les jeunes adultes, qui paient un lourd tribut à la maladie, la couverture vaccinale n'est pas bien connue.

La situation épidémiologique de la rougeole n'est pas unique en France car actuellement il est rapporté de nombreux cas dans toute l'Europe, en particulier en Italie, en Roumanie et en Grèce.

Stopper la rougeole par la vaccination.

Pour faire face à cette épidémie, la vaccination avec le vaccin trivalent Rougeole-Oreillons-Rubéole est le moyen de prévention prioritaire ; un schéma vaccinal à 2 doses doit être administré pour maximiser les chances de protection. 

De rares cas de rougeole peuvent survenir chez des personnes ayant reçu deux doses de vaccin. Les échecs sont plus fréquents chez celles qui ont reçu la première dose avant l'âge de 12 mois. C'est pourquoi il est recommandé, en situation épidémique, d'administrer une troisième dose de vaccin ROR aux personnes qui sont dans cette situation.

Autour d'un cas de rougeole, l'administration d'une dose de vaccin ROR dans les 72 heures après ce contact à une personne non vaccinée permet d'éviter la maladie.

Chez les enfants de 6 mois à 8 mois révolus, et compte tenu de l'arrêt de la production du Rouvax, l'administration d'une dose de vaccin ROR est recommandée hors autorisation de mise sur le marché (AMM). Cette recommandation vient d'être publiée dans le nouveau calendrier vaccinal 2018.

Le statut vaccinal vis à vis de la rougeole du professionnel de santé doit être vérifié.

La mise à jour du statut vaccinal du professionnel de santé est important à prendre en compte car lors de la prise en charge de personnes et du fait du mode de contamination de rougeole, par transmission aérienne, il est  particulièrement exposé.

  • Pour le professionnel de santé né avant 1980, une dose de vaccin ROR est à administrer quels que soient ses antécédents vaccinaux, sans contrôle sérologique préalable.
  • Pour le professionnel de santé né à partir de 1980, ce sont les recommandations du calendrier vaccinal qui s'appliquent avec deux doses de vaccin ROR.

 

Pour limiter la transmission virus, devant un patient qui tousse, les mesures d'hygiène de type respiratoire doivent être appliquées au patient, mais également par le professionnel de santé (port de masque, lavage fréquent des mains ou friction hydro-alcoolique des mains, restriction des contacts directs avec la personne).

Sur le plan pratique, il est important de consulter son carnet de vaccination ou celui de ses enfants, et de demander l'avis d'un professionnel de santé.

Pour les personnes ayant un Carnet de Vaccination Electronique de MesVaccins.net, une alerte par courriel et SMS a été transmise à toutes les personnes résidant en Gironde et nées depuis 1980 (recommandation pour les deux doses de vaccin ROR) pour qu'elles soient informées de l'épidémie et de l'importance de mettre à jour leur vaccination.


Maladie : Rougeole

Vaccins : M-M-RVAXPRO PRIORIX

Référence principale :