Grippe aviaire A(H5N1) en Egypte Médecine des voyages

Publié le 11 avr. 2011 à 17h03

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Selon les autorités sanitaires égyptiennes et le bulletin de la FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations), un foyer de grippe aviaire A(H5N1) a été confirmé le 4 avril 2011 en Egypte dans la localité de Tatoon (division administrative d'Al Fayyum) chez des poulets, des canards, des oies et d'autres espèces non déterminées. Le sous-type H5 a été déterminé à l'aide d'une technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) par le National Laboratory for Veterinary Quality Control on Poultry Production (NLQP). Pour les espèces non déterminées, 45 cas d'oiseaux tués ont été notifiés. Les données épidémiologiques et les mesures de lutte adoptées n'ont pas été précisées pour les poulets, les canards et les oies.

Source : Promed (10 avril 2011.