Grippe A(H5N1) au Bangladesh Médecine des voyages

Publié le 14 avr. 2011 à 18h00

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le Ministère de la Santé et des Affaires familiales du Gouvernement de la République populaire du Bangladesh a confirmé un nouveau cas d'infection humaine par le virus A(H5N1) de la grippe aviaire. Il s'agit d'un petit garçon âgé de 2 ans de Kamalapur, à Dhaka, qui a complètement guéri. L'enquête sur l'origine de l'infection indique que le cas a été exposé à des volailles malades. Bien que ce cas soit de la même localité que le cas précédent, il n'y a eu aucun contact direct entre eux. L'infection par le virus A(H5N1) a été confirmée par l'IEDCR (Institute of Epidemiology, Disease Control and Research). Une enquête épidémiologique détaillée et le suivi des contacts ont été entrepris par une équipe de l'IEDCR, du Centre international de recherche sur les maladies diarrhéiques au Bangladesh (ICDDR,B : International Centre for Diarrhoeal Disease Research, Bangladesh) et du bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au Bangladesh. Aucun autre cas n'a été identifié.

Source : Organisation mondiale de la santé (11 avril 2011).