Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Un autre foyer de charbon est détecté au Kenya chez des buffles du Parc national Nakuru Médecine des voyages

Publié le 10 avr. 2019 à 07h02

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Kenya, le Kenya Wildlife Service (KWS) a déclaré le 7 avril 2019 que 10 buffles sont morts au parc national Nakuru du charbon.

Le premier cas a été détecté le 29 mars 2019 et les échantillons testés au laboratoire se sont avérés positifs.

Le parc a plus de 5000 buffles. Dans ce parc les rhinocéros et girafes qui sont en proche contact avec les buffles sont à un risque élevé de contamination par la bactérie Bacillus anthracis.

Selon la police du parc les touristes en visite ont peu de risque car seul un contact direct avec les carcasses ou la consommation de viande exposent au risque de contamination.

Source : Promed.


Maladie : Charbon

Référence principale :