Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Les autorités philippines mettent en garde contre les contrefaçons du vaccin antirabique Rabipur PCEC Médecine des voyages

Publié le 5 juil. 2019 à 06h46

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Philippines, la Food and Drug Administration (FDA)  a publié cette semaine un avis mettant en garde le public contre l'achat et l'utilisation des versions contrefaites et vérifiées du vaccin antirabique Rabipur PCEC à usage humain.

Les responsables notent que le véritable vaccin peut être distingué des versions contrefaites en inspectant soigneusement son emballage.

L'étiquette de la boîte du vaccin Rabipur PCEC original contre la rage est livrée avec une nuance de gris plus foncée et des caractères gras.

Son code QR est imprimé avec une encre plus claire.

L'étiquette de la seringue et de l'aiguille stériles ne doit pas non plus porter l'inscription «E-Mail: CS@bd.com».

La FDA a déclaré que les numéros de lot suivants avaient été contrefaits :

  • N ° de lot. 3503
  • N ° de lot. 3479

Les autorités ont rappelé aux consommateurs, aux distributeurs et aux détaillants d'acheter des médicaments uniquement auprès des établissements agréés par la FDA.

Source : Outbreak News Today.