Nouveau point sur la rougeole en 2011 : 360 pneumopathies graves, 12 complications neurologiques et 6 décès

Publié le 23 mai 2011 à 22h45

Biographie

- Professeur agrégé du Val-de-Grâce, professeur invité à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 25 novembre 2021.

Une mise à jour des données épidémiologiques concernant la rougeole en France, datée du 20 mai 2011, vient d'être publiée par l'Institut de veille sanitaire. 

Depuis le 1er janvier 2008, plus de 17 000 cas de rougeole ont été déclarés en France. L'augmentation importante du nombre de cas déclarés depuis le mois d'octobre 2010 correspond à la troisième vague de l'épidémie. Il est encore trop tôt pour affirmer que le pic a été atteint en 2011, les données de déclaration du mois d'avil étant encore provisoires. Toutefois, la diminution du nombre de passages aux urgences pour rougeole observée depuis début mai est en faveur de cette hypothèse.

En 2010, 8 complications neurologiques (encéphalites ou myélites) et 287 pneumopathies graves ont été rapportées, et 2 cas sont décédés.

Douze complications neurologiques, 360 pneumopathies graves et 6 décès ont été notifiés depuis le début de l'année 2011.

Pour vérifier votre niveau de protection contre la rougeole, vous pouvez créer gratuitement un carnet de vaccination électronique intelligent et partagé sur MesVaccins.net.  

Source : Institut de veille sanitaire.