Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le point sur la situation de la grippe dans la Région Européenne Médecine des voyages

Publié le 25 fév. 2020 à 21h16

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

La saison de la grippe pour la Région européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans son ensemble semble avoir culminé vers la semaine du 27 janvier au 2 février 2020.

Un État membre (la Slovénie) a notifié une intensité grippale très élevée et 7 ont signalé une activité grippale de forte intensité. 

Sur le plan géographique, une activité grippale généralisée a été signalée par la majorité des États membres et des régions de la Région.

Parmi les individus de l'échantillon ayant présenté une maladie de type grippal (SG) ou une infection respiratoire aiguë (IRA) aux sites de soins de santé primaires sentinelles, 48% se sont révélés positifs pour les virus grippaux, une diminution par rapport à la semaine précédente (51 %).

Les deux types de virus grippaux A et B co-circulaient dans des échantillons de source sentinelle avec une proportion plus élevée (60 %) de virus de type A détectés. 

Parmi les détections de type A, les virus A(H1N1)pdm09 ont été détectés plus souvent (58 %) et parmi les virus grippaux B, la grande majorité était de lignée B/Victoria. 

Pour la semaine du 10 au 16 février 2020, 1 332 (48 %) des 2 794 échantillons sentinelles ont été testés positifs pour un virus grippal; 60 % étaient de type A et 40 % étaient de type B. 

Sur 643 virus A sous-typés, 58 % étaient A(H1N1)pdm09 et 42 % étaient A(H3N2).

Sur 200 virus de type B attribués à une lignée, presque tous appartenaient à la lignée B/Victoria. 

La répartition des virus détectés variait entre les États membres et les régions et au sein des sous-régions. Sur 42 signalements provenant de toute la Région : 

  • 23 ont signalé une dominance de virus de type A ; 
  • 15 co-dominance des virus de types A et B ;
  • 4 dominance des virus de type B.

 

Pour la saison à ce jour, plus de virus de la grippe de type A (n = 8 852, 66 %) que de type B (n = 4 475, 34 %) ont été détectés. Sur 8 208 virus A sous-typés, 60 % étaient A(H1N1)pdm09 et 40 % étaient A(H3N2). Sur 1 651 virus grippaux de type B attribués à une lignée, 99 % appartenaient à la lignée B/Victoria.

Les estimations groupées de la mortalité toutes causes confondues de 23 pays ou régions montrent des niveaux de mortalité attendus normaux.

Source : Flu News Europe, Joint ECDC-WHO / Europe weekly influenza update.