COVID-19 en Italie, nouvelles mesures spéciales mises en place Médecine des voyages

Publié le 9 mar. 2020 à 17h11

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Italie, le 8 mars 2020, le gouvernement a imposé des mesures spéciales pour contrôler la propagation de la maladie à coronavirus, COVID-19. 

À partir du 8 mars 2020, de nouvelles restrictions de déplacement, en vigueur jusqu'au 3 avril 2020, ont été imposées dans la région de la Lombardie et dans les provinces suivantes: Modène, Parme, Piacenza, Reggio nell-Emilia, Rimini, Pesaro, Alessandria, Asti, Novara, Verbano-Cusio-Ossola, Vercelli, Padoue, Trévise et Venise

Des contrôles à l'entrée et à la sortie de ces régions seront mis en place et les déplacements seront permis sur une base de nécessité.

D'autres mesures de confinement ont été mises en place à travers le pays, y compris la fermeture d'écoles, de musées et de sites culturels et la suspension des rassemblements publics et privés. 

D'autres mesures peuvent être imposées en fonction de l'évolution de la situation. Il est conseillé au voyageur de :

  • consulter le ministère de la Santé italien et les autorités des gouvernements régionaux pour des informations spécifiques aux régions ;
  • suivre les directives des autorités locales ;
  • consulter les médias pour suivre l'évolution de la situation ;
  • s'attendre à un renforcement des mesures sanitaires à tous les points d'entrées, y compris aux aéroports.

Source : Ministère des Affaires étrangères et du commerce international du Canada.