COVID-19 : voyages déconseillés et recommandations aux français de retour d'Italie Médecine des voyages

Publié le 12 mar. 2020 à 11h30

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Compte tenu de la situation de COVID-19 en Italie de nouvelles mesures s'appliquent maintenant à l'ensemble du territoire. Les autorités publiques italiennes ont notamment décidé :

  • de limiter les déplacements sur tout le territoire, sauf pour des raisons professionnelles attestées ou de première nécessité. Le retour à son domicile ou son lieu d'habitation est cependant autorisé (et donc pour les touristes français qui souhaitent rentrer en France) ;
  • de suspendre tous les évènements et les compétitions sportives ;
  • de fermer toutes les stations de ski ;
  • de suspendre les cours à l'école et l'université ainsi que toutes les activités de formation et d'enseignement ;
  • L'ouverture des lieux de culte est soumise à des restrictions afin d'éviter que ne se forment des rassemblements ;
  • Les activités de restauration et les bars sont uniquement ouverts de 6h00 à 18h00 ;
  • Les week-ends, les commerces de taille moyenne et grande sont fermés ;
  • Les activités sportives sont interdites et les centres (piscines, etc.) sont fermés ;
  • Les manifestations de toute nature ou les spectacles sont suspendus ;
  • Les musées et autres institutions culturelles sont fermés ;
  • Les personnes âgées ou celles souffrant de plusieurs pathologies médicales sont invitées à rester chez elles.

 

Seuls les déplacements pour raisons professionnelles ou pour rejoindre son domicile sont pour le moment autorisés.

Compte tenu de l'évolution de l'épidémie, et des mesures de confinement renforcées prises par les autorités italiennes sur l'ensemble du territoire, il est conseillé d'éviter les voyages vers l'Italie, en particulier vers les zones où le virus circule activement (cf liste des zones d'exposition à risque établie par le ministère français en charge de la santé – à ce stade la Lombardie, la Vénétie, l'Emilie-Romagne et le Piémont), en attendant que la situation se rétablisse.

Les Français qui souhaiteraient regagner leur domicile habituel sont à ce stade autorisés à le faire.

Il est recommandé de suivre l'évolution de la situation sanitaire et des consignes des autorités locales (notamment sur le site du ministère italien de la Santé, en italien), de s'informer au numéro vert d'information 1500 et de consulter le site de l'ambassade de France, avant d'envisager un déplacement dans le reste du pays.

« En cas de non-respect des règles édictées par le décret gouvernemental, les forces de l'ordre peuvent arrêter le contrevenant, qui encourt jusqu'à trois mois d'emprisonnement ou une amende allant jusqu'à 206 euros. »

Recommandations sanitaires

Au retour en France et dans les 14 jours suivant le séjour, il est recommandé :

  • d'adopter les bonnes pratiques d'hygiène : se laver les mains régulièrement ; tousser dans son coude ; utiliser des mouchoirs à usage unique
  • de réduire les activités non indispensables (cinéma, restaurant, soirées …) et la fréquentation de lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, établissements pour personnes âgées…) ;
  • de surveiller sa température 2 fois par jour ;

En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer :

  • Contacter rapidement le SAMU centre 15 en signalant votre voyage.
  • Ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l'hôpital.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.