Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le point sur la maladie à virus Ebola en République Démocratique du Congo : stabilisation de la situation Médecine des voyages

Publié le 20 mar. 2020 à 16h41

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En République démocratique du Congo, aucun nouveau cas de maladie à virus Ebola (MVE) n'a été signalé dans l'épidémie en cours depuis le 17 février 2020. 

Cependant, comme il existe toujours un risque de réémergence de la maladie, il est essentiel de maintenir les opérations de surveillance et de riposte jusqu'à et après la fin de la déclaration d'épidémie, comme indiqué dans les critères recommandés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour déclarer la fin de l'épidémie.

Au 17 mars 2020, 3 444 cas de MVE ont été notifiés dans 29 zones de santé, dont 3 310 cas confirmés et 134 cas probables, dont 2 264décès (létalité = 66 %). 

Sur le total des cas confirmés et probables, 56 % (n = 1931) étaient des femmes, 28 % (n = 975) étaient des enfants de moins de 18 ans et 5 % (n = 171) étaient des agents de santé.

Source : Organisation mondiale de la santé.


Maladie : Ebola

Référence principale :