Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, le Kenya ferme ses frontières Médecine des voyages

Publié le 24 mar. 2020 à 09h13

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, à partir du 25 mars à 23h59, au Kenya les liaisons aériennes internationales, notamment vers la France, seront interrompues sur décision des autorités locales.
Il est vivement recommandé aux personnes actuellement en déplacement au Kenya de prendre toutes les mesures nécessaires pour un retour en France par voie aérienne dès que possible de façon à être en mesure de rejoindre leur lieu de résidence.

Les autorités locales ont décidé d'interdire l'accès au territoire à toute personne en provenance d'un pays ayant des cas déclarés de COVID-19, sauf pour les citoyens kényans ou les résidents étrangers (titre de séjour à l'appui) qui devront se mettre en auto-quarantaine pendant 14 jours.

Compte tenu de ces mesures, il convient de différer les déplacements au Kenya en attendant que la situation se rétablisse.

Les personnes qui sont arrivées au cours des 14 derniers jours en provenance d'un pays ayant des cas déclarés de COVID-19 doivent se mettre en auto-quarantaine pour une durée de 14 jours à compter de leur arrivée au Kenya.

Des contrôles de températures sont effectués à tous les points d'entrée sur le territoire kényan (frontière terrestre, aéroports et ports).

Il est conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l'OMS. Plus d'informations et recommandations sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires/Coronavirus des Conseils aux voyageurs.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.