Mise en garde de la FDA : ne prenez pas de phosphate de chloroquine pour aquarium pour éviter le COVID-19 Médecine des voyages

Publié le 30 mar. 2020 à 13h23

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, le Centre de médecine vétérinaire de la Food and Drug Administration (FDA) a récemment appris que certains consommateurs peuvent confondre le phosphate de chloroquine, utilisé pour nettoyer les aquariums et traiter les maladies des poissons d'aquarium, avec des médicaments approuvés par la FDA pour traiter le paludisme et certaines pathologies et qui est étudiée dans le cadre de la COVID-19.

Aux États-Unis, une personne est décédée après que lui et sa femme auraient pris de la chloroquine utilisée pour traiter leurs poissons afin de prévenir le COVID-19.

Les produits à base de chloroquine vendus pour l'aquarium n'ont pas été évalués par la FDA pour déterminer s'ils sont sûrs, efficaces, correctement fabriqués et correctement étiquetés pour une utilisation chez les poissons, sans parler des humains. Les produits commercialisés à usage vétérinaire, «pour la recherche uniquement» ou autrement non destinés à la consommation humaine n'ont pas été évalués pour leur innocuité chez l'homme.

Par ailleurs la FDA recommande de ne pas prendre, quelque forme que ce soit, de chloroquine à moins qu'elle n'ait été prescrite par un professionnel de la santé agréé et qu'elle soit obtenue auprès d'une source légitime.

Source : Outbreak News Today.