Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, les déplacements sont restreints et couvre feu instauré au Liban Médecine des voyages

Publié le 31 mar. 2020 à 18h53

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Liban, à cause de la pandémie de COVID-19, les déplacements sont restreints à l'échelle du territoire jusqu'au 12 avril 2020 et un couvre-feu est en vigueur de 19h à 5h. 

Ces mesures pourraient être réévaluées et prolongées. 

Le confinement à l'intérieur du logement sauf s'il est nécessaire :

  • d'acheter des denrées essentielles, telles que la nourriture et les médicaments ;
  • de se faire soigner ;
  • de quitter en raison d'une urgence.

En cas de non respect de la restriction aux déplacements, le risque est une amende et de graves poursuites pénales ou une peine d'emprisonnement pour mise en danger de la santé publique.

Source : Ministère des Affaires étrangères et du commerce international du Canada.