Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, le Suriname ferme ses frontières Médecine des voyages

Publié le 1 avr. 2020 à 07h27

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19les autorités du Suriname ont pris les mesures suivantes à compter du 14 mars 2020 :

  • fermeture totale de l’espace aérien, plus aucun vol au départ et à l’arrivée du Suriname ;
  • fermeture des frontières terrestres entre le Suriname et la Guyane française et le Suriname et le Guyana. Aucun voyageur n’est autorisé à entrer ou quitter le territoire surinamais ;

 

A compter du 29 mars, les autorités ont instauré un couvre-feu entre 20h et 6h en vigueur jusqu’au 12 avril. Cette mesure est reconductible.

D’autres mesures pourraient être mises en œuvre.

Dans ces conditions, il convient d’éviter les voyages vers le Suriname en attendant que la situation se rétablisse.

La situation des résidents au Suriname qui seraient bloqués en dehors du territoire est en cours d’examen par les autorités locales.

En cas d’apparition de symptômes liés au coronavirus, il est possible de contacter les numéros de téléphone suivants : 178 ou via WhatsApp le +597 8836643.

Pour suivre la situation sanitaire et les mesures des autorités locales consulter le site de l’Ambassade de France au Suriname.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.