En raison de la pandémie de COVID-19 les étrangers sont interdits d'entrer en Indonésie Médecine des voyages

Publié le 1 avr. 2020 à 11h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

L'Indonésie est aussi touchée par la pandémie de COVID-19. Les autorités indonésiennes ont pris des mesures préventives dans différents ports et aéroports, comme l'installation de scanners thermiques pour détecter les passagers arrivant avec une température corporelle anormalement élevée.

Les étrangers sont interdits d'entrée sur le territoire indonésien

Le Gouvernement indonésien a décidé d'interdire temporairement, à dater du 2 Avril à 00h00 l'accès d'étrangers au territoire indonésien, et ce jusqu'à ce que la pandémie Covid-19 soit déclarée terminée par les Autorités indonésiennes.

Cette interdiction s'applique à tous les étrangers à l'exception des catégories suivantes :

  1. Les détenteurs de permis de séjour temporaires (ITAS) ou de permis de séjour permanents (ITAP) ;
  2. Les détenteurs de visas diplomatiques ou de service ;
  3. Le personnel humanitaire ans les secteur médicaux et alimentaires ;
  4. Les équipages (transports aériens, routier et maritime) ;
  5. Les étrangers/expatriés actifs dans les Projets stratégiques nationaux ;

Les étrangers pouvant entrer sur le territoire doivent satisfaire aux 3 conditions suivantes :

  1. Etre en possession d'un carnet de santé valide (en langue anglaise) émis par l'Autorité en matière de santé du pays d'origine ;
  2. Ne pas avoir séjourné au cours des 14 jours précédant l'arrivée en Indonésie dans un pays/territoire gravement affecté par le Covid-19 ;
  3. Déclaration de se conformer à l'exigence de quarantaine d'une durée de 14 jours du gouvernement indonésien ;

Dispositions complémentaires :

  1. Les étrangers avec permis de séjour en visite (ITK), en ce compris les étrangers exemptés de visa ou ayant obtenu un visa à l‘arrivée sur le territoire, et dont le permis a expiré et/ou ne peut être reconduit, se verront automatiquement octroyé un permis de séjour pour Force majeure ((ITKT), sans demande préalable, et sans frais ;
  2. Les étrangers disposant d'un permis ITAS ou ITAP ayant expiré et/ou ne pouvant être reconduit, se verront automatiquement octroyer un visa ITKT, sans demande préalable, et sans frais ;

Pour plus d'information, nous vous recommandons de contacter l'Ambassade d'Indonésie dans le pays dans lequel vous vous trouvez.

Les étrangers qui se trouvent pour l'instant en Indonésie peuvent toujours quitter le pays.

Des extensions de visa pour les personnes bloquées en Indonésie par la crise peuvent être délivrées, mais les conditions n'ont pas encore été communiquées. A ce sujet notre ambassade a demandé des informations supplémentaires aux autorités indonésiennes.

Nous recommandons par ailleurs de suivre des mesures d'hygiène strictes, notamment de se laver les mains régulièrement. En cas d'apparition de symptômes (fièvre, difficultés respiratoires, douleurs musculaires), il est recommandé de consulter un médecin le plus rapidement possible.

Source : Royaume de Belgique, Ministère des Affaires étrangères.