Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, l'Algérie ferme ses frontières et met en place des mesures de confinement Médecine des voyages

Publié le 3 avr. 2020 à 07h58

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, les autorités algériennes ont annoncé :

  • la suspension, depuis le 5 février, des dessertes aériennes vers la Chine ;
  • la suspension à compter du 17 mars de toutes les liaisons aériennes et maritimes à destination et en provenance de l'Algérie, à l'exception du transport des marchandises ;
  • la mise en place d'un numéro vert (3030) et d'un numéro dédié pour la prise en charge de patients potentiellement infectés (1021 ou 14).

Des mesures de confinement ont été annoncées :

  • Sur l'ensemble du territoire algérien :
L'interdiction des rassemblements et des marches dans quelque lieu que ce soit.
Le respect d'une distance obligatoire d'au moins un mètre entre deux personnes dans tout lieu recevant du public au plan national.
La fermeture des débits de boissons, établissements et espaces de loisirs et spectacles, restaurants et cafés. La mesure de fermeture peut être étendue à d'autres activités et à d'autres localités, par arrêté du wali territorialement compétent.
La fermeture de tous les commerces à travers le territoire national, à l'exception des commerces d'alimentation, des pharmacies et des buralistes.
La fermeture des salles de fêtes de célébrations, de festivités familiales et autres. Tout contrevenant s'exposera, en cas de récidive, à interpellation et sanction au motif de mise en danger d'autrui.
  • La suspension de toutes les activités de transport 
Transport collectif de passagers, public comme privé, allant des services aériens aux transports routiers et ferroviaires qu'ils soient urbains, intercommunaux ou inter-wilayas. Les transports nécessaires aux activités vitales seront organisés par le ministre compétent et les walis.
L'interdiction de circulation des taxis à travers tout le pays.
La tenue des manifestations sportives à huis clos jusqu'au 31 mars et le report des manifestations sportives internationales devant se tenir en Algérie.
  • Le confinement total à domicile jusqu'au 19 avril, avec interdiction de circulation depuis et vers la wilaya.
  • Ces mesures de confinement pourront être étendues à d'autres wilayas et prolongées en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique.

Malgré la suspension des liaisons aériennes, les autorités françaises et algériennes sont convenues de faciliter le retour de leurs ressortissants en autorisant ponctuellement des vols spéciaux commerciaux. Il est recommandé de vérifier auprès de l'agence locale des compagnies aériennes les solutions proposées.

Les Français actuellement en déplacement temporaire en Algérie sont invités à prendre les mesures nécessaires pour un retour en France tant que les vols mentionnés ci-dessus restent possibles. Ils peuvent consulter la page internet dédiée de l'ambassade de France en Algérie.

L'ambassade de France en Algérie a mis en place une cellule téléphonique afin de répondre aux Français qui sont actuellement en Algérie. Cette cellule est joignable au numéro suivant : +213 219 815 00.

D'autres mesures pourraient être mises en œuvre. Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site Internet de l'ambassade de France en Algérie.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.