Crainte d'une épidémie de dengue de grande ampleur au Cambodge Médecine des voyages

Publié le 5 juin 2011 à 11h01

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Selon certains spécialistes, les données épidémiologiques actuelles de la dengue au Cambodge sont en faveur de la survenue prochaine d'une épidémie de grande ampleur dans ce pays. En effet, l'augmentation précoce du nombre de cas de dengue et de la proportion de formes hémorragiques, ainsi que le changement du sérotype en cause (d'un virus de la dengue de sérotype 2 vers un virus de la dengue de sérotype 1) pourraient témoigner d'une intensification de la transmission virale.

Au Cambodge, la saison épidémique pour la dengue se déroule habituellement en juin et juillet. Mi-mai, le seuil épidémique était déjà franchi dans 4 des 24 provinces. En 2007, 40.000 personnes avaient été hospitalisées à cause de cette arbovirose (maladie virale transmise par un arthropode, en l'occurence un moustique du genre Aedes), dont plus de 10.000 en moins d'une semaine. Le même scénario se produira-t-il en 2011 ? 

Source : Promed.