Mesures prises par les autorités de Taïwan en raison de la pandémie de COVID-19 Médecine des voyages

Publié le 8 avr. 2020 à 17h11

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En réponse à la pandémie due à COVID-19, les autorités de Taïwan ont rétabli l'obligation de visa à l'entrée sur leur territoire depuis le 19 mars 2020

Des étrangers, seuls peuvent donc entrer à ce stade à Taïwan :

  • les résidents étrangers détenteurs d'une ARC,
  • les détenteurs d'un titre de séjour valide,
  • le personnel diplomatique, • les personnes en déplacement d'affaires, dûment justifié auprès du Bureau des Affaires consulaires : +886.(0)2.2343.2888.

 

Tous les voyageurs autorisés à entrer sur le territoire taïwanais au titre des exceptions sus-mentionnées devront effectuer une quarantaine à domicile obligatoire de 14 jours (sauf les personnes identifiées comme présentant des symptômes à leur arrivée, lesquelles sont redirigées vers des centres publics de quarantaine en attendant le résultat de leur dépistage).

Par ailleurs, les escales aéroportuaires ne sont plus autorisées pour les passagers internationaux, et ce au moins jusqu'au 30 avril.

En application de ces diverses mesures, les visiteurs se voient demander à leur passage en douane de remplir un formulaire sur leur état de santé et leur historique de voyage au cours des 14 jours précédant leur arrivée : dissimuler ces informations ou se soustraire aux mesures de quarantaine imposées (lesquelles font l'objet d'un contrôle quotidien par les autorités locales de police) est passible de très lourdes amendes (jusqu'à 1 million NTD, env. 30.000 EUR) et de poursuites judiciaires.

Les conséquences de ces mesures et d'autres décisions similaires prises ailleurs dans la région sur les flux de voyageurs ont amené les compagnies hôtelières ou de transports à refuser des réservations et annuler de nombreux vols. Il est fortement conseillé de se renseigner auprès de son transporteur et de son établissement d'hébergement avant tout déplacement.

Une information publique sur le virus et ses modes de transmission et les politiques sanitaires qu'il engendre est diffusée dans les ports et aéroports de l'île et sur le site du Center for Disease Control taïwanais. En cas de symptômes d'infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il convient de contacter rapidement la ligne téléphonique d'information gratuite, joignable au numéro 1922 (ou 0800-001922).

Plus d'informations sur les mesures prises par les autorités locales sur le site du Bureau français de représentation à Taipei.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.