Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, Chypre ferme ses frontières Médecine des voyages

Publié le 9 avr. 2020 à 15h10

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Suite à l'évolution de la pandémie de  COVID-19  , les autorités chypriotes ont annoncé la fermeture des frontières jusqu'au 30 avril, sauf pour les citoyens chypriotes et les personnes établies d'un titre de résident à Chypre ou d'une autorisation spéciale. 

Les mèmes aux points de passage de restrictions de Entre le Nord et le Sud de l'île.

Les personnes autorisées à entrer sur le territoire chypriote doivent impérativement être munies d'un certificat médical de moins de quatre jours (comportant un test négatif au coronavirus) et seront mises en quarantaine non plus à domicile mais dans un espace identifié par les autorités gouvernementales pour une durée de 14 jours. Pour toute précision sur le certificat médical, il convient de contacter l'ambassade de Chypre du pays où l'on se trouve.

Par ailleurs, depuis le 24 mars, la République de Chypre a instauré des mesures de confinement strictes (une seule sortie par jour autorisée) pour réduire la propagation du virus et garantir le bon fonctionnement du système de santé. Ces mesures sont détaillées sur le site:https://www.pio.gov.cy/coronavirus/en/index.html

En outre les autorités ont mis en place un couvre-feu de 21 heures à 6 heures du matin  (hors déplacement professionnel, aide à un proche dépendant, don du sang et urgence médicale).

Dans ce contexte, il est conseillé de différer tout déplacement à Chypre.

Il convient de suivre l'évolution de la situation sanitaire et les consignes des autorités locales sur le site du ministère de la santé chypriote  (en anglais) et de consulter le site de l'ambassade de France à Chypre  . 

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.