Renforcement des mesures de lutte contre la COVID-19 en Allemagne Médecine des voyages

Publié le 10 avr. 2020 à 12h38

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, les autorités allemandes recommandent de suivre les consignes des autorités locales (notamment sur le site du ministère fédéral de la Santé, en anglais, et du Robert Koch Institut, en allemand), de consulter le site internet de l'ambassade de France en Allemagne.

Les autorités allemandes ont annoncé :

Le renforcement des contrôles aux frontières avec la France, la Suisse, le Luxembourg, le Danemark et l'Autriche. Seuls les touristes français de passage en Allemagne pourront regagner la France, ainsi que les résidents permanents en France. La circulation des travailleurs frontaliers et la circulation des marchandises ne sont à ce stade pas concernées mais font l'objet de contrôles (laissez-passer avec attestation de l'employeur). L'entrée sur le territoire allemand n'est possible que pour les ressortissants allemands ou les personnes pouvant justifier d'une résidence en Allemagne ; le transit via l'Allemagne (par route ou par avion) reste théoriquement possible, mais en réalité souvent compliqué.

A compter du 10 avril 2020, et afin d'endiguer la propagation du virus, des mesures de quatorzaine à domicile seront obligatoires pour toute personne entrant sur le territoire allemand, quel que soit le mode de transport et après un séjour de plusieurs jours à l'étranger. Cette disposition concerne les Allemands, les citoyens de l'Union européenne, des pays qui appliquent l'acquis de Schengen ou toute personne résidant en Allemagne. Les exceptions, sous réserve de l'absence de symptômes infectieux, concernent :

  • le transport de marchandises ;
  • les travailleurs frontaliers ;
  • le personnel des secteurs de l'aviation, maritime, ferroviaire et des autocars qui étaient à l'étranger dans le cadre de leur travail ;
  • sous certaines conditions strictes, les travailleurs saisonniers ;
  • sous réserve de justifier le caractère indispensable du déplacement, les personnes nécessaires pour garantir la continuité des activités dans le domaine des transports, de la santé, du droit, de la sécurité et de l'ordre publics, de la diplomatie, de l'administration publique, des institutions européennes et internationales ;
  • les personnes en transit.

Les mesures suivantes : distanciation sociale, restriction des déplacements et la fermeture des lieux publics, restaurants et magasins, à l'exception des magasins essentiels (supermarchés et alimentation, station-essence, banques, pharmacies et drogueries, …) ; certains Länder, comme la Bavière, ont mis en place un confinement équivalent à celui décidé en France ;

  • la suspension des voyages touristiques et professionnels ;
  • une réduction importante des liaisons aériennes entre l'Allemagne et la France (il est conseillé de contacter la compagnie aérienne pour connaître les annulations) ;
  • l'instauration de formulaires déclaratifs à l'entrée sur le territoire pour tous les voyageurs en provenance des zones touchées par le coronavirus (ces formulaires seront distribués par les compagnies aériennes et transmises aux offices de santé publique, Gesundheitsämter).

En cas de vol de retour en France via Francfort, le retour de Francfort vers la France peut être organisé de différentes façons :

  • un retour en train par Strasbourg est encore possible via des gares d' Offenbourg et Kehl (application de la Deutsche Bahn : https://www.bahn.de/p/view/index.shtml) ;
  • un retour en train par la Belgique : acheter à l'avance le billet sur l'application Deutsche Bahn : https://www.bahn.de/p/view/index.shtml (qui offre le plus grand nombre de possibilités à partir de l'Allemagne), jusqu'à Paris via Bruxelles, afin de le présenter à l'arrivée ;
  • l'entrée sur le territoire allemand n'est plus autorisée pour les personnes qui souhaitent récupérer un membre de famille (y compris les mineurs) arrivant par avion à Francfort. Les passagers doivent être récupérés à la frontière franco-allemande (Kehl, Forbach) ;

Les Français bénéficiant d'un vol affrété à destination de l'Allemagne (Francfort, Berlin, Munich) doivent impérativement présenter aux autorités aéroportuaires allemandes un titre de voyage (avion, train, réservation de voiture) vers la France pour sortir de la zone internationale.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.