Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, l'Indonésie ferme ses frontières Médecine des voyages

Publié le 10 avr. 2020 à 13h44

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, depuis le 2 avril 2020, les autorités indonésiennes interdisent l'entrée et le transit sur le territoire aux étrangers, à l'exception des personnes possédant un permis de résidence, des diplomates, des personnes effectuant une mission officielle et des équipages (air, mer, transports terrestres) sous certaines conditions.

Dans ce contexte, et au regard de la forte réduction des liaisons aériennes avec l'Europe, il convient de reporter les déplacements en Indonésie.

Il est vivement recommandé aux Français actuellement de passage en Indonésie de prendre toutes les mesures nécessaires pour un retour en France par voie aérienne dès que possible tant que des vols commerciaux sont maintenus.

A compter du 10 avril, dans le cadre de la distanciation sociale, les autorités locales ont mis en place un certain nombre de mesures :

  • limitation des déplacements aux sorties d'urgence et de  première nécessité (santé, alimentation, énergie, communication, banques) ;
  • port du masque obligatoire en cas de sortie ;
  • interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes ;
  • fonctionnement des transports en commun uniquement entre 06h00 et 18h00 et transport limité à 50% de la capacité d'accueil.

Plus d'informations et consignes des autorités locales le site internet de l'ambassade de France en Indonésie.

Les mesures générales suivantes sont toujours en vigueur : 

  • la suspension/annulation de vols en provenance et vers la Chine continentale ;
  • des mesures de détection des symptômes à l'arrivée sur le territoire (aéroports, ports, frontières terrestres) ;
  • la mise en place d'une période d'isolement et/ou de confinement de 14 jours pour les ressortissants indonésiens en provenance de Chine ou ayant transité par la Chine.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.