Foyer de grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H7N3) dans un élevage de dindes aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 11 avr. 2020 à 07h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, le 9 avril 2020, le United States Department of Agriculture (USDA) a notifié à l'Organisation mondiale de la santé animale un foyer de grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H7N3) découvert dans un élevage de 34 160 dindes dont 1 553 ont été trouvées mortes le 6 avril dans une exploitation à Chesterfield, comté de Chesterfield en Caroline du Sud

Les signes cliniques comprenaient des signes respiratoires et une mortalité accrue. Des agents de l'État ont mis en quarantaine l'exploitation atteinte. 

Des restrictions de déplacements ont également été mises en place. 

Il s'agit du premier cas confirmé cette année aux Etats-Unis chez des volailles commerciales. L'exploitation a un lien épidémiologique avec une autre exploitation en Caroline du Sud récemment atteinte par l'a grippe aviaire A(H7N3). Les Services d'inspection vétérinaire et phytosanitaire (APHIS) de l'USDA ainsi que le bureau des services vétérinaires de l'Etat de Caroline du Sud continuent de mener une enquête épidémiologique. 

Des zones de restriction ont été établies et les autres dindes ont été abattues.

Le diagnostic a été confirmé le 8 avril par technique de biologie moléculaire (RTT-PCR en temps réel et séquençage) aux Laboratoires des services vétérinaires nationaux (Laboratoires nationaux)

Source : Organisation mondiale de la santé animale.