Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, la Hongrie ferme ses frontières Médecine des voyages

Publié le 10 avr. 2020 à 18h38

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Pour cause de COVID-19 la Hongrie a fermé ses frontières aux étrangers et seuls les résidents pouvant justifier de leur enregistrement auprès des autorités locales sont susceptibles d'être autorisés à entrer sur le territoire hongrois. 

Les Français actuellement en déplacement temporaire en Hongrie sont invités à prendre les mesures nécessaires pour un retour en France tant que les liaisons commerciales restent ouvertes. Il est ainsi recommandé de prendre l'attache de l'agence de voyage ou la compagnie aérienne concernée.

Par ailleurs, un décret gouvernemental prévoit « une limitation des sorties » depuis le 28 mars jusqu'à nouvel ordre. Seuls les déplacements considérés comme essentiels sont désormais autorisés.

Le décret hongrois prévoit notamment que :

  • les personnes doivent limiter leurs contacts et garder une distance d'1,5 mètre ;
  • les lieux de restauration sont fermés (sauf pour la livraison à domicile) ;
  • les sorties du domicile doivent être restreintes au strict minimum et être dûment justifiées.

Il convient de s'informer sur l'évolution de la situation sanitaire et les consignes des autorités locales et de consulter le site de l'ambassade de France en Hongrie.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.