Attention ! l'ivermectine destinée aux animaux n'est pas destinée au traitement humain du COVID-19 Médecine des voyages

Publié le 11 avr. 2020 à 12h39

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

La Food and Drug Administration (FDA) a lancé un avertissement le 10 avril 2020 aux consommateurs qui pourraient s'automédicamenter contre le COVID-19 en prenant des produits à base d'ivermectine destinés aux animaux, pensant qu'ils peuvent remplacer l'ivermectine destinée aux humains.

Le Centre de médecine vétérinaire de la FDA a récemment pris connaissance d'une visibilité publique accrue du médicament antiparasitaire ivermectine après l'annonce d'un article de recherche décrivant l'effet de l'ivermectine sur le SRAS-CoV-2 en laboratoire. 

Le document de publication préalable d'Antiviral Research, «Le médicament approuvé par la FDA, l'ivermectine inhibe la réplication du SARS-CoV-2 in vitro».

Ces types d'études en laboratoire sont couramment utilisés à un stade précoce du développement de médicaments.

Aucune ivermectine n'a été administrée à l'homme dans cette étude. Des tests supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si l'ivermectine pourrait être appropriée pour prévenir ou traiter le coronavirus ou le COVID-19.

La FDA propose les recommandations suivantes :

  • L'ivermectine n'est pas approuvée pour le traitement de COVID-19. Les gens ne devraient prendre aucune forme d'ivermectine à moins qu'elle n'ait été prescrite par un fournisseur de soins de santé agréé et qu'elle soit obtenue auprès d'une source légitime.
  • Les patients ne devraient jamais prendre de médicaments pour animaux, car la FDA n'a évalué que leur innocuité et leur efficacité dans les espèces animales particulières pour lesquelles ils sont étiquetés. Ces médicaments d'origine animale peuvent nuire gravement aux humains.
  • Les comprimés d'ivermectine sont approuvés pour une utilisation chez l'homme pour le traitement de certains vers parasites (strongyloïdose intestinale et onchocercose) et les formulations topiques d'ivermectine sont approuvées pour une utilisation humaine sur ordonnance uniquement pour le traitement de parasites externes tels que les poux de tête et pour les affections cutanées telles que la rosacée.

Source : Outbreak News Today.