Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, la Côte d'Ivoire ferme ses frontières et interdit tout déplacement Médecine des voyages

Publié le 12 avr. 2020 à 13h18

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Suite à l'évolution de la pandémie de COVID-19, les autorités de Côte d'Ivoire ont décrété la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes le dimanche 22 mars à 23 h 59 et l'interdiction des mouvements entre le district d'Abidjan et le reste du pays à partir du 29 Mars à minuit.

Parmi les mesures de restriction de mouvement, un couvre-feu quotidien est instauré de 21 à 5 heures et sa validité a été prolongée, pour le moment, jusqu'au 24 avril. 

Il est recommandé de vérifier les nouvelles mesures dans des sources officielles.

Le Conseil de sécurité nationale du 9 avril a décrété une série de mesures, notamment l'obligation de porter des masques dans le Grand Abidjan et le confinement obligatoire au domicile de toutes les personnes âgées ou malades chroniques, ainsi que la réduction des déplacements pas indispensable, la mise en œuvre effective du télétravail et la réduction du nombre de passagers dans les véhicules de transport communs et dans les véhicules personnels, dont les modalités spécifiques seront communiquées ultérieurement par le ministère des transports.

Depuis le 16 mars, toutes les écoles maternelles, scolaires, instituts et universités sont fermées pour une période de trente jours.

La population est invitée à prendre des mesures d'hygiène extrêmes et à éviter les salutations par des poignées de main, des câlins et des baisers, et les discothèques, cinémas et lieux où sont organisés des spectacles sont déclarés fermés.

Les événements sportifs et culturels nationaux et internationaux sont suspendus et les foules de plus de 50 personnes sont interdites pendant la même période.

Source : Gobierno de España, Ministerio de Asuntos Exteriores, Unión Europea y Cooperación.