En réponse à la pandémie de COVID-19 le Bangladesh interrompt les liaisons aériennes et prend des mesures de confinement Médecine des voyages

Publié le 13 avr. 2020 à 07h34

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Bangladesh, en réponse à l'urgence sanitaire causée par la COVID-19, les autorités ont introduit des mesures restrictives. 

Les autorités locales ont ordonné la suspension, du 31 mars au 14 avril, de tous les vols commerciaux à destination et en provenance de Bahreïn, Bhoutan, Hong Kong, Inde, Koweït, Malaisie, Maldives, Oman, Qatar, Arabie saoudite, Sri Lanka, Singapour , Thaïlande, Turquie et Emirats Arabes Unis. Le 11 avril, la compagnie aérienne Biman Bangladesh a prolongé la suspension temporaire de ses vols intérieurs et internationaux jusqu'au 30 avril. 

Certains vols restent sur l'itinéraire sur la route sud de la Chine Dhaka - Guangzhou mais uniquement pour les citoyens chinois. Suite à la réduction importante des vols à destination/en provenance d'Italie et à la suspension, dans certains cas, de tout le trafic aérien en provenance/à destination de l'Europe, il est recommandé de contacter la compagnie aérienne de référence pour obtenir des informations sur l'état de votre vol et pour l'identification, si nécessaire, des itinéraires alternatifs pour atteindre l'Italie. 

Les titulaires d'un passeport de l'Union européenne qui entrent au Bangladesh par la route Dhaka - Guangzhou seront autorisés à entrer, à condition qu'ils soient en possession d'un visa valide. 

Un certificat médical doit être obtenu pour cette catégorie indiquant que la personne ne présente pas de symptômes compatibles avec COVID-19. Le certificat médical doit avoir été délivré dans les 72 heures précédentes. Le certificat doit être présenté à la police des frontières à son arrivée au Bangladesh. 

Toute personne arrivant d'un pays où des cas de coronavirus ont été enregistrés doit rester en quarantaine à domicile ou dans les installations désignées par le gouvernement du Bangladesh pendant 14 jours. 

Dans le cas d'une mise en quarantaine à domicile, la police contrôlera scrupuleusement le respect de cette mesure. Les étrangers avec un visa valide actuellement présent sur le territoire du Bangladesh pourront prolonger leur visa pour deux mois supplémentaires. Au lieu de cela, tous les visas arrivant jusqu'à une date destinée à des citoyens de toute nationalité sont suspendus. 

La suspension de toutes les activités non essentielles a été ordonnée jusqu'au 25 avril avec possibilité de prolongation. Les écoles et les universités, tous les magasins sauf les pharmacies et les supermarchés, restent fermés jusqu'à cette date. Les bureaux publics et privés sont fermés et les transports publics suspendus.

Source : Viaggiare Sicuri, Ministero degli Affari Esteri e della cooperazione internazionale.