En raison de la pandémie de COVID-19 l'Ouganda a décidé la fermeture de ses frontières et a décrété le confinement Médecine des voyages

Publié le 13 avr. 2020 à 07h35

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Selon les informations du Ministère de la Santé ougandais, l'épidémie de COVID-19 évolue lentement en Ouganda

L'aéroport d'Entebbe est fermé depuis le 22 mars pour tous les vols internationaux normaux avec passagers, sauf vols cargo, Nations unies et les vols « d'urgence ». Les frontières terrestres sont également fermées. 

Tout voyage vers et depuis l'Ouganda est désormais impossible.  Seuls quelques rares vols charters sont organisés afin de ramener les citoyens européens au leurs pays.

Depuis le 1er avril, outre les transports en commun, les transports privés en voiture sont aussi interdits sauf exceptions ( voitures officielles, transport médical, techniciens pour les services essentiels, …). La pratique du sport en plein air est aussi interdite. De plus, un couvre-feu a été décrété entre 19h et 6h30 du matin. La plupart des commerces sont fermés à l'exception des supermarchés et autres commerces essentiels ( pharmacie)

L'Ouganda a décidé de fermer les églises, écoles, bars, discothèques, lieux culturels pour une période de 32 jours. Les rassemblements de masse en ce compris les mariages, enterrements, réunions politiques, culturelles, manifestations et marchés ont été interdits pour la même période. 

Source : Royaume de Belgique, Ministère des Affaires étrangères.